Pourquoi et quand consulter?

D’abord, parce que la psychothérapie / sexothérapie fonctionne pour réaliser des changements significatifs, et ce, sous certaines conditions[1]! Il est possible de consulter parce vous vivez un moment difficile, parce que vous avez de la difficulté à vous défaire de certains traumas passés, parce que vous vous questionnez sur votre fonctionnement présent, parce que vous devez le faire dans le cadre d’une ordonnance ou parce que vous souhaitez diminuer une souffrance associée à votre sexualité. Le moment de consultation dépend de plusieurs facteurs, le plus important étant votre niveau de bien-être! 

 

Plusieurs motifs peuvent vous amener à consulter une sexologue psychothérapeute. Voici quelques exemples de difficultés sexuelles ou relationnelles pour lesquelles je peux vous accompagner:   

  • J’ai vécu ou je vis des traumatismes sexuels: agression sexuelle, inceste/incestuelle, violences sexuelles, dissociation, stress post-traumatique, rapport troublant à la sexualité.

  • J’ai des comportements/fantasmes sexuels problématiques:  responsable de violence sexuelle, paraphilies/déviances sexuelles, ordonnance légale de suivi psychothérapeutique/sexothérapeutique, érotisme troublant.

  • J’éprouve des difficultés sexuelles / des troubles sexuels au niveau: du désir sexuel, de l’excitation sexuelle, de l’érection, de l’éjaculation, de l’orgasme, de la compulsion sexuelle, de la (cyber)dépendance sexuelle, de l’exhibitionnisme, du voyeurisme, du fétichisme, des fantasmes sexuels troublants.

  • J’ai des difficultés dans mes relations affectives ou sexuelles au niveau : de l’intimité, de l’engagement, de la communication érotique/affective, de la dépendance sexuelle/affective, de la jalousie, de l’infidélité, de la violence conjugale, d’une séparation, de mon nouveau rôle de parent.

  • Je me questionne ou je souffre au niveau : de mon identité de genre / transidentités, de mon orientation sexuelle/affective, du type de couple qui me convient, de mon image corporelle, de mon rapport à la féminité/masculinité, de la sexualité que je veux vivre.

  • J’éprouve des problèmes liés au devenir parent :  une grossesse, des interruptions volontaires ou non volontaires de grossesse, à avoir un enfant.

 

Vous n’êtes pas certain.e que la psychothérapie/sexothérapie est ce qui vous convient? Appelez-moi! Nous discuterons ensemble de vos besoins et je pourrais vous référer si ce n’est pas le cas.

[1] Lambert & Ogles, 2004; Lecomte et al., 2004